Madonna : une fantasque messe au Stade De France pour la « Madgesté » !


J’ai assisté hier soir au meilleur show de l’artiste, sa 9 ème tournée MDNA Tour est pour moi une réussite. Épargné par la pluie, c’est  le DJ Martin Solveig, qui a ouvert la messe avec notamment les titres qu’il a produits pour son dernier album ! Alors que tout le monde s’attendait à Nicki Minaj, c’est Will.I.Am qui est venu clôturer avec  I gotta feeling le DJ set .

Madonna est entrée sur scène à 22h00, laissant la nuit s’abattre un peu plus sur le Stade De France pour  laisser les backdrops et jeux de lumières ressortir… une perfectionniste !

Tintillement des cloches, une croix projetée sur grand écran, moines encagoulés dans des tenues rouges sang pour actionner ce fameux encensoir, et bénir un public venu assister à la grande messe.

[youtube /VjnjdXetKqY 600*350]

Son premier tableau est dark : sur Gang Bang, elle nous offre sa meilleure scène d’action  … La scénographie est à couper le souffle ! Atmosphère et esthétisme digne d’un Tarantino, ça bastonne, ça saigne, ça flingue. Je n’aime pourtant pas ce titre, mais il reste un des meilleurs moments visuels du concert.

Le décor est donc planté, le premier tableau nous en dit long sur la posture de Madonna,  la même depuis ses débuts : religion, sexe et provocation …

Les tableaux s’imbriquent, s’enchaînent, … Madonna nous livre du 7 ème art ! On est au cinéma : jeux de funambules sur élastiques pour Hung up, soldats tambours suspendus à 20 mètres au-dessus de la scène  pour Give me all your luvin.

Un show spectaculaire que la majorette Madonna dirige à coup de bâton et pompons en  fanfaronnant ! Elle hurle « Il n’y a qu’une seule,  unique reine et c’est moi» ! Elle va jusqu’à reprendre un extrait du tube de la Gaga  Born This Way  un court instant pendant Express Yourself , dont la similitude avait fait polémique ! Et parce qu’elle a beaucoup d’humour, elle boucle avec le titre She’s Not Me.

J’aurais aimé avoir quelques classiques supplémentaires. Ceux qui ont fait d’elle une icône,  c’était un  bonheur de rentrer en communion sur Like A Prayer avec elle et sa chorale  !  Mais où était donc Holiday et Into the Groove ? Like A Virgin, lui,  était  bien là , mais mise à part sa talentueuse interprétation qui nous a valu un sein à l’air et trois petits cris équivoques causés par un corset trop serré, le réarrangement était trop loin de la version originale …

Entre deux percussions du collectif basque Kalakan, Madonna sort du film pour offrir  un discours de circonstance en ce 14 juillet, jour de la prise de la Bastille ! «Se battre pour sa propre liberté est inutile, pendant la Révolution où vous avez combattu pour lutter en faveur des droits de l’homme, … Il faut se battre pour tous les hommes … peu importe leur couleur, orientations sexuelles etc…. »

La star a clôturé son show par Celebration, en famille avec ses danseurs, son fils Rocco et Brahim !  La complicité qu’elle entretient avec le danseur transparaissait  sur scène tout au long du show. Mais elle ne l’a pas épargné pour autant , comme les autres,  il a dû danser sur des escarpins à paillettes argentées devant un stade plein ! 😉

En parlant de stade plein, je lis à peu près tout et n’importe quoi depuis hier soir ! Et je dois dire que ça me met hors de moi, surtout quand les journalistes qui écrivent ces propos ne se déplacent pas  pour assister au concert . Alors, pour les mauvaises langues une vidéo du stade 15 min avant l’entrée de Madonna :

[youtube /3kjEqy-kTeQ 600*350]

Pour moi c’est un stade plein, plus que ça, … ça  devient compliqué non … ?!

Madonna nous a prouvé qu’elle était bien la reine du divertissement et des shows millimétrés ! Deux heures trop courtes, pour un concert créatif et esthétique … Mieux qu’un feu d’artifice, un concert de MADONNA !

[youtube /uT8VlQojNPg 600*350]

 

 

 

 

 

 

 

 

Mille mercis à l’agence RPCA et Smirnoff, partenaire de la tournée, pour cette grande messe qui a commencé dès 18heures dans un bus party, …  So #MDNA !!!! . (Smirnoff a dédiée à ce MDNA Tour une bouteille en édition limitée).

 

Copyright  : Stade De France, News of Madonna, Madonnarama.com, David Cherpitel & La Chipie De Paris.

Suivre:

1 Commentaire

  1. AS2_Coeur
    17 juillet 2012 / 19 h 38 min

    Bel article.

    « There’s only one queen and that’s MADONNA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *