Interview Nicolas Cailloux : Créateur & Directeur Général de Music Expo !

Cette semaine je suis allée à la rencontre de Nicolas Cailloux, le  créateur de l’event le plus attendu de cette rentrée ! Music Expo qui aura lieu le 1er et 2 octobre à la Porte De Versailles. L’occasion d’en savoir un peu plus sur la genèse de ce projet ambitieux, et obtenir des infos en avant-première sur les surprises qu’il nous a préparées avec sa team :

La Chipie De Paris : Bonjour Nicolas, Alors ça y est J-31 avant la grande messe, comment te sens-tu ? Es-tu prêt à accueillir tes festivaliers ou plutôt tes visiteurs ?

Nicolas Cailloux : « Hello La Chipie de Paris ! Oui, nous sommes à 30 jours de l’événement. Je me sens bien, un peu fatigué puisque les vacances d’été  furent intensives, mais tout va bien. Je suis prêt, on est prêt, on attend que ça ! Cela fait deux ans qu’on travaille dur sur ce projet, c’est la dernière ligne droite ! »

La Chipie De Paris : D’où est parti l’idée de ce salon ? C’est un peu fou et audacieux comme pari … Les premiers artistes t’ ont suivi tout de suite ? C’est quoi ton secret pour convaincre …

Nicolas Cailloux : « C’est un peu fou en effet, maintenant que tellement de gens me le disent, je commence à l’admettre. Pour faire court, j’étais dans la musique depuis plus d’une dizaine d’années. Artiste au départ (1999), j’ai produit une compilation en 2002, construit un petit studio d’enregistrement, puis je suis entré dans une Grande École de commerce où j’ai orienté tous mes sujets libres vers le domaine qui m’intéressait : la musique.

Au fur et à mesure de mes études, j’ai un peu étudié les différents métiers de la musique, pour trouver le mien. Je n’étais pas assez « fou » pour me lancer en tant qu’artiste, pas assez « administratif » pour faire un métier « classique ». Et puis un soir, un ami m’a raconté sa journée. Ce fut une sorte de déclic, j’ai visualisé tout de suite ce que serait Music Expo, un salon festival de musique qui représenterait comment nous vivons la musique aujourd’hui, c’est à dire sous toutes ses formes.

Pour moi, la musique n’est pas seulement être musicien, il y a une multitude de métiers qui se développent autour, que ce soit producteur, manager, chargé de communication, animateur radio… Et la musique se vit et se transmet à travers une multitude de produits : vêtements, jeux vidéo musicaux, instruments…

Music Expoest donc né : un événement où l’on pourrait rencontrer des artistes, des professionnels, découvrir des produits et découvrir d’autres styles de musique que celles que l’on écoute habituellement. Après avoir travaillé le concept, je l’ai présenté aux médias, à des pros et à certains artistes. Certains ont trouvé le concept novateur et ont accepté de le suivre, comme David Vendetta ou Sinik en 2009. Je pense qu’il n’y a pas d’autre secret que d’être soi-même, humble, croire en ses rêves, travailler dur. Ce n’est pas facile, il faut s’accrocher. J’ai fait beaucoup de sacrifices, mes proches aussi. »

La Chipie De Paris : La première édition a eu lieu en 2009, pourquoi avoir attendu 2 ans pour le come-back ?

Nicolas Cailloux : « Music Expo se positionne tous les deux ans pour le moment. Il s’agit d’un travail énorme et nous sommes une petite équipe de passionnés. De plus, nous avons choisi nos dates et notre lieu de prédilection : le premier week-end d’octobre à la Porte de Versailles. A cette époque, tous les deux ans, le Mondial de l’Automobile occupe quasiment l’ensemble du Parc des Expositions. Music Expo est donc prévu toutes les années impaires sur Paris. Nous travaillons pour réaliser l’événement dans d’autres villes ou d’autres pays sur les années paires. »

La Chipie De Paris : Le line up me semble très différent de la première édition, qui était plutôt axé Rap & RnB. Aujourd’hui on a davantage de rock, de pop … Je me trompe ? Pourquoi ce virage ?

Nicolas Cailloux : « Oui ! Tu te trompes sensiblement ! En fait, Music Expo a toujours eu pour volonté de présenter toutes les musiques actuelles. Je viens du Hip Hop, j’adore la Pop, j’écoute de l’Electro pour travailler, ça m’évite des litres de café. En 2009, nous avions accueilli entre autres David Vendetta (Electro), Sinik (Rap), Enhancer (Rock/Hip Hop), Plastiscines (Rock), Music is not fun (Pop Rock), Facteur (Electro), Sully Sefil (Hip Hop).

C’est vrai qu’au niveau des exposants, des spectacles et des artistes venus « à l’improviste », il y avait un peu plus une couleur Rap & RnB. Mais c’est parce que mon réseau initial est urbain. Alors ce sont ceux qui m’ont suivi au départ. Mais il ne s’agit pas d’un virage. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir toucher la chanson française et un peu plus de pop. Demain, j’aimerais par exemple faire jouer un orchestre symphonique avec un rappeur sur la Grande Scène. Music Expo, c’est avant tout la rencontre, la découverte, l’ouverture d’esprit. »

La Chipie De Paris : Wow un orchestre symphonique avec un rappeur, j’adoore l’idée … Quelles sont les grandes nouveautés 2011 ?  Combien d’exposants seront  présents le 1er et 2 octobre ?

Nicolas Cailloux : « L’édition 2011 est la véritable première édition de l’événement. En 2009, j’ai testé le concept pour voir s’il pouvait plaire. C’est cette année que nous allons présenter Music Expo tel que je l’entendais. Les grandes nouveautés sont d’une part la forte présence des artistes : Au lieu de 6 showcases en 2009, nous en aurons plus de 30, tous styles confondus, sur deux scènes.

Nous accueillerons de nombreux artistes de qualité tels que Joachim Garraud, Joyce Jonathan, Elisa Tovati, Colonel Reyel, Melissa NKonda, Sefyu, Quentin Mosimann, Tom Frager, Gary Fico, Boulevard des Airs et beaucoup d’autres ! Electro, Dance, Pop, Chanson Française, Rap, Musique du monde… L’objectif est de permettre aux visiteurs de rencontrer les artistes, et pas seulement sur scène mais pour obtenir des dédicaces, faire des photos avec eux, leur parler…

Ensuite, c’est aussi au niveau du contenu hors-scène. Nous aurons plusieurs ateliers pour apprendre à composer, jouer d’un instrument, chanter, il y aura deux jours de casting devant des professionnels, des spectacles de comédies musicales… Aussi, nous mettons cette année en place des conférences. Mais pas des conférences entre pros, il s’agit d’aborder des questions que nous, public, nous nous posons. Quels conseils pour se lancer dans la musique ? Quels métiers ? Quelles expériences ont vécus les artistes ? Enfin, nous aurons entre 50 et 80 exposants et marques représentées sur l’événement. »

La Chipie De Paris : Un jeune qui veut travailler dans l’univers de la musique, danse, entertainment… Aura-t-il la possibilité de laisser une maquette, un cv sur place à des professionnels ?

Nicolas Cailloux : « Oui, tout à fait. D’une part, nous organisons avec Casting.fr deux jours de castings liés à la musique : danser, être figurant dans un clip, chanter en duo avec un artiste… D’autre part, nous aurons quelques labels exposants, des professionnels et des artistes à la rencontre du public. Ce sera donc l’occasion de déposer des maquettes et de rencontrer les professionnels ! »

La Chipie De Paris : Je vous ai suivi cette année notamment au travers des Tremplins Pop Rock organisés avec Olivier Massé de Reveal You, … j’ai vu également que vous étiez partenaire des Voix Urbaines 2011 :  Y a-t-il d’autres événements dans l’ année que j’ ignore ?

Nicolas Cailloux : « Music Expo veut être présent sur le terrain, et soutenir différentes actions autour de la musique, tout au long de l’année.

Nous sommes partenaire par exemple du Beat Making Contest, une compétition de compositeurs organisée par 9.2 Styles qui élit chaque année le meilleur beatmaker de France. Entre autres, nous avons aussi été partenaire de soirées Electro à la recherche de nouveaux DJ talentueux. Le gagnant du tremplin Hate, Jerome Vanetty, a par la suite été repéré et est désormais managé par Hakimakli, l’un des meilleurs DJs français actuels.

Notre objectif étant de soutenir des actions et des acteurs passionnés qui travaillent pour faire avancer la culture musicale, avec les moyens que nous avons, et de les présenter lors de Music Expo à Porte de Versailles. »

La Chipie De Paris : Combien coûte l’accès au salon ?  Y a-t-il un pass pour les 2 jours ?

Nicolas Cailloux : « L’accès au salon coûte 7 € le samedi puisque nous organisons une nocturne (à Porte de Versailles, une nocturne = jusqu’à 22h lol) avec différents DJs qui vont se relayer. Le dimanche 2 octobre, l’entrée est à 5 €. Le pass pour les deux jours est à 10 €, ce qui permettra de rencontrer tous les artistes et de participer à toutes les animations proposées.

Nous avons mis en place aussi un Pass Privilège, à 59 €, qui permet un accès privilégié aux artistes lors des dédicaces, avec un maximum de produits inclus : casque Wesc by Joachim Garraud (rien que le prix du casque seul est de 79€), une bande-dessinée sur Tupac ou MethodMan by Indeez, des goodies (T-shirt et autres) by Quentin Mosimann, et d’autres surprises ! »

La Chipie De Paris : Pardonne-moi, mais il y a un truc qui m’a interpellée : Qu’est-ce qu’ une Momy girlz ?

Nicolas Cailloux : « Haha ! Une Momy Girlz, c’est une fille de Momy Mag. Momy Mag, c’est un de nos partenaires et c’est un nouveau magazine qui va bientôt sortir, de photographies  glamour, cherchant à mettre en scène la beauté et le sex appeal de la femme dans un cadre artistique et ludique. Du coup, les Momy Girlz, ce sont de très jolies filles, modèles photo, qui accueilleront les visiteurs de Music Expo pour les guider dans le salon et les informer des différentes animations. »

La Chipie De Paris : Ah oui d’accord !!! et où sont les Momy BoyZ ?! 😉 . En 4 mots, comment définirais-tu Music Expo ? … oui je sais c’est pas facile !

Nicolas Cailloux : « Euhhh…Pas facile du tout… Pour faire simple, je vais utiliser la définition officielle : concerts, animations, expositions, rencontres. »

La Chipie De Paris : Toi tu écoutes quoi comme son ? Tu es musicien ?

Nicolas Cailloux : « J’écoute essentiellement du hip hop, de l’electro, de la pop, pas mal de sons métissés de ces styles. Un peu de rock, un peu de chanson française. J’écoute beaucoup de tubes car j’aime analyser leurs structures. Et sinon, je ne suis pas musicien. J’ai rappé pendant 10 ans jusqu’à ce que Music Expo ne me prenne tout mon temps. J’ai travaillé aussi pendant 2 ans et demi aux Studios de la Seine en tant qu’assistant manager.

A mes heures, je continue à écrire des textes ou plutôt des concepts de morceaux. La musique me sert d’exutoire, j’ai hâte d’avoir le temps de vraiment m’y remettre. Quand je fais quelque chose, j’aime le faire à fond… Hors antenne, je te ferai écouter ce que je faisais il y a 5-6 ans 😉 »

La Chipie De Paris : Avec grand plaisir , … et pour finir, une dernière question, elle  va devenir récurrente sur tous mes ITW, attention tu es le premier…  : Quelle est ta définition d’une chipie ?

Nicolas Cailloux : « Arghhh c’est la question la plus dure !!! MMm… Pour moi, une chipie, c’est une fille qui met son nez un peu partout, qui a un sale caractère, habillée avec une robe à carreaux blanche et rose, et des fleurs dans les cheveux. Elle est rigolote. »

La Chipie De Paris : Ah ahahah , une robe à carreaux blanche et rose, … pourquoi pas, mais alors  quand le vichy reviendra à la mode !  Un Grand Merci  Nicolas pour cette  interview et ton temps accordé…

Nicolas Cailloux : Merci à toi !!

Voila, j’espère que toutes ces révélations vous ont donné envie d’y faire un tour, moi en tous les cas j’y serai, c’est sur ! L’entrée est en plus à un prix accessible. Quoiqu’il en soit, je vous ferai gagner des places d’ici quelques jours, alors restez connectés. Toutes les formalités du jeu-concours seront bientôt disponibles sur la page Facebook de La Chipie De Paris : ICI . Eh oui, une chipie ça peut aussi être très sympa 😉 !!!



MUSIC EXPO CLIP OFFICIEL 2010 : David Vendetta /… par mephis21

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *