Zoom sur l’intemporel carré Hermès : du bohème au pop !

Un carré starifié !

Grace Kelly, Brigitte Bardot, Jackie Kennedy Onassis ont été les premières ambassadrices du carré ! Noué sous le menton façon Bardot ou avec des lunettes noires façon héroïnes hitchcockiennes, il est la pièce indispensable de la panoplie des fashionistas d’hier et d’aujourd’hui. Ses dessins aux couleurs vives inspirés de l’univers équestre (Hermès débuta comme sellier) ont fait de lui un symbole du chic français.

J’ai eu mon premier carré à 22 ans, c’est maman qui m’ a donné le sien, un peu comme un bijou de famille qui se transmet de mère en fille. Je ne l’ai pas lâché pendant toutes mes études secondaires, un peu comme un doudou qui vous rassure. Il m’a accompagné aux soirées, aux exams et il a même parfois séché mes larmes. Son motif enchanteur, beau et laid à la fois, me plaisait, … la magie opérait déjà à l’époque !

Aujourd’hui démocratisé, le luxe n’est plus un tabou, et le carré devenu multi format a pris son envol. Il faut savoir que cette pièce iconique de la Maison Hermès se vend tous les 20 min dans le monde ! En 80 ans d’existence, ce carré en twill de soie (90*90 cm) est devenu un must have : des étoiles d’Hollywood au classicisme des jeunes filles de bonne famille, ce foulard est aujourd’hui une source d’inspiration inépuisable pour les artistes.

Étendard du luxe parisien, il a su s’adapter, des classiques 90 cm aux maxi « Twilly » (20 x 220 cm), à porter en écharpe XXL, en passant par les nœuds papillons pour filles, sans oublier les carrés géants (140 x 140 cm ) ou les châles en cachemire incontournable de l’hiver. Il a su détourner ses codes pour mieux s’ancrer dans une époque, habituée à mélanger les genres.

« A 18 ans, j’ai hérité de la collection de la mère de mon fiancé. Ses filles n’en voulaient pas et elle savait que je les adorais. A l’époque, ce n’était pas franchement l’accessoire cool des filles branchées, mais moi je les portais en minijupe avec un Perfecto et des collants résille. J’ai toujours été fascinée par son côté tableau. » Bali Baret – Directrice artistique de la soie et l’univers féminin d’ Hermes.

Un support de création inépuisable

Les modèles présents sur cet article est une sélection des créations de la Collection 2017, ceux sont mes préférés ! Vous y trouverez des collaborations improbables qui font le charme de ce foulard : Dimitri Rybaltchenko, Ljubomir Milinkov, Cathy Latham, … pour ne citer qu’eux. Je vous invite également à parcourir le site La Maison Des Carrés ! Un joli site e-commerce ou vous pourrez commander en ligne le carré qui ira parfaitement avec des Stan Smith et un jean boyfriend !

 

Flânerie à Versailles Carré en twill 100 % soie, roulotté à la main (90 x 90 cm) Coloris : noir/orange/multicolore Dessiné par Pierre Marie

Les générations et les modes passent, le foulard Hermès demeure…

Un Week-End dans l’Espace Carré en soie vintage 100% soie (70 x 70 cm) Coloris : blanc/violet/vert Dessiné par Saw Keng

 

Photos : Hermès

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *