Interview Quand La Diva S’en Va : un premier album !

Il y a quelques semaines, le sympathique groupe Quand La Diva S’en va se rappelait à nous, avec deux petites covers bien à eux des tubes interplanétaires I Gotta Feeling des Black Eyed Peas & Umbrella de Rihanna ! Une occasion amusante de nous informer de la sortie de leur album prévue ce 23/04.

Ce petit buzz bien orchestré, m’a donné envie d’en savoir plus sur ce groupe et bien évidemment sur l’ album et sa conception… Rendez-vous pris avec Balkan, le leader du groupe pour une itw placée sous le signe de la bonne humeur … avant de découvrir leur musique en live au New Morning le 2 Mai prochain !

LCDP : Hello Balkan,… Quand La Diva s’en Va ?! En lisant votre bio, je crois comprendre qu’elle a bien fait de se barrer …  Peux-tu nous raconter la naissance du groupe et de ce nom, plutôt long mais facile à retenir ?

QLDSV : « En fait c’est assez simple, nous avions une chanteuse auparavant, ça s’est plutôt mal passé, (humainement c’était cool, on avait juste une vision différente de la musique je pense…). On s’est donc séparés de la « diva » et j’ai pris sa place ! Le nom a jailli lors d’un « brainstorming » entre nous. Je composais déjà à l’époque, et j’étais bassiste (comme aujourd’hui) mais je ne pensais pas chanter un jour, … voilà chose faite ! Nous avions un album complet avec elle, on a tout jeté, tout réécrit et recomposé, … et tout va bien depuis ;). Mais aucun soucis avec les filles hein ;),  ça s’est juste pas très bien passé avec elle c’est tout. »

LCDP : D’accord,… est-ce que cette Diva est connue du public ou est-elle restée la Diva de la chorale de son quartier, comme beaucoup de candidat issu de télé crochet, … Allez juste un indice, on la connaît ?

QLDSV : « Non, je ne pense pas que tu la connaisses… Puis ça fait un moment maintenant, et on se souvient que des gagnants des télé-crochets, … c’était pas son cas, même si elle avait bien avancé dans la compétition ;). »

LCDP : En parlant de télé-crochet, je pense au titre « vu à la télé », que penses-tu de ce genre d’émission ? Même si vous avez emprunté une autre voie pour sortir votre album,  The Voice par exemple, tu regardes ? 

QLDSV : « Non je ne regarde pas, mais ça ne me dérange pas, … enfin ça ne me dérange plus, ca reste du divertissement. Pour parler de « The Voice », c’est un show, à l’américaine, d’ailleurs le concept vient de là-bas. Et oui, il y a surement des gens qui chantent magnifiquement bien, mais ça ne suffit pas, il y a tout le reste à faire : des chansons, un univers, des textes… Et ça,.. ça prends beaucoup de temps j’ai l’impression… Donc être médiatisé, faire un single ou deux, et disparaître, je trouve ça assez dur !  Certain(es) s’en sont bien sortis, mais combien d’autres sont retournés à la chorale du quartier comme tu dis… C’est assez cruel la télé. C’est plein de promesses mais surtout plein d’illusions j’ai l’impression… »

LCDP :  Le titre « Dans les bacs » dénonce-t-il  l’industrie musicale en général ou cache-t-il une mauvaise expérience bien réelle juste avant la signature de cet album chez Echo / Pias ? 

QLDSV : « Pas simple de faire de la musique aujourd’hui… Le cd se casse la gueule, l’industrie aussi, c’est la panique totale… Mais voilà, c’est pas parce que l’industrie va mal qu’on va arrêter de faire de la musique ! Donc le plus important aujourd’hui, c’est qu’on a notre cd dans les bacs le 23 avril,…  Et ça, en 2012, c’est bon,  même si oui, le chemin pour y arriver a été un peu tourmenté on va dire… »

LCDP : L’amour, les femmes, la vie de couple sont des thèmes très présents dans l’album etc…,  vous n’avez pas peur d’être catalogué groupe à minettes ?

QLDSV : « Tu trouves ?? Je voulais surtout pas parler d’amour dans cet album… Je supporte moyennement les chansons d’amour ! (rires !) Ben écoute, à part « ça c’est fait » qui n’en est pas vraiment une non plus, ou bien la version 2012 des chansons d’amour où on ne dit pas grand chose de l’autre.  J’en vois pas en fait ! « T’es différente » parle surtout d’un gars qui passe son temps a draguer d’autres nanas… « Un jour je quitterai Paris » n’en est pas vraiment une non plus… ou bien il faut lire entre les lignes, c’est pas très explicite… A part ces 3 chansons, sur 12, je vois pas ! Et je te laisse le droit de réponse eheh ;) Mais sinon groupe à minettes, ça me va très bien, aucun soucis ;) !  Mais je pense que les « minettes » qui nous écoutent, ont plutôt 25 ans et + , que 18 ans… ;) »

LCDP : On va dire que je lis beaucoup entre les lignes alors (rires…) .Tu parles amour, tu chantes amour et tu ne t’en rends même pas compte (rires…). Mais bon, dans une chanson chacun voit ce qu’il a envie d’y trouver, alors… ! D’ailleurs, qui compose les chansons dans le groupe ? Y a-t-il plusieurs mains ?

QLDSV : « Ce 1er album, c’est moi qui l’ai composé, cependant c’est essentiellement Dom (le batteur) qui est la plume de La Diva (à quelques exceptions près,  style « ca c’est fait » ou « un jour je quitterai Paris »). Même si on échange énormément sur les textes, les sujets etc…. J’ai besoin de textes pour composer une chanson, je n’arrive pas à composer dans le vide… Donc, si Dom m’envoie un texte, je pars la dessus… Si j’ai rien de sa part je gribouille quelques phrases, un sujet, j’envoie à Dom, qui développe et me renvoie etc…  On a trouvé notre équilibre de cette manière. »

LCDP :  « Je suis mort » est mon titre préféré, des paroles glaciales mais un arrangement musical plutôt joyeux. À quoi, cette chanson fait-elle référence ? Aux gens qui n’ont pas cru en vous, aux curieux  …

QLDSV : « Ben pas si glaciale que ça je trouve (même si je comprends ce que tu dis, ça dérange pas mal de gens cette chanson, notamment en concert, c’est assez tabou de parler de la mort dans notre société). C’est l’histoire d’un gars qui observe ce qui se passe durant son enterrement,  allongé dans sa tombe il dit par exemple : « On s’embrasse autour de moi, on dirait qu’on ne me voit pas,… On parle de moi à haute voix», « Maintenant on me dit qu’on m’aime,… que je fus quelqu’un de bien, …moi je souris l’air de rien » et pour finir « je suis mort, pour les beaux discours c’est trop tard,…». C’est un de mes textes préférés dans l’album je crois…. Ca parle d’hypocrisie, peut-être un chouilla de couple (pour te faire plaisir ;))  et d’adieu. Je crois que j’aimerais bien voir ce qui se passe à mon enterrement en fait, c’est le sommet du voyeurisme ! (rires… !) »

LCDP : Bouuuh, j’en ai des frissons…  Tiens, … Peux-tu me citer une chanson qui te met les poils immédiatement ? 

QLDSV : « Mad about you de Sting, je crois que c’est un souvenir d’enfance. Un soir, je me réveille au milieu de la nuit, avec le radio réveil qui se met en marche. Je dois avoir 12 ans, et j’entends cette chanson, j’en ai des larmes aux yeux, vraiment… Je crois que c’est mon 1er souvenir musical ;) »

LCDP : Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ? Et plus généralement quel est ton type de musique, tes inspirations … ?

QLDSV : « Je suis actuellement sur Gotye, que j’adore…  J’ai dévoré l’album de Phoenix « Wolfgang Amadeus Phoenix » que j’ai du écouter des centaines de fois. C’est un des rares albums qui pour moi s’écoute comme une chanson. Tu mets le disque, tu crois qu’une chanson est passée, et non , ce sont 45 minutes qui se sont écoulées,… chapeau, un vrai bel album !

Mes inspirations ?.. surtout de la musique anglo saxonne en fait. Des gens comme Stevie Wonder, Michael Jackson, Sting, … des petits quoi.. ;) , de la pop anglaise, (je suis un grand fan de Blur par exemple ainsi que de tout le travail de Damon Albarn avec Gorillaz ou autre…). Assez peu de chanson française finalement.. »

LCDP :  La chanson de ton Ipod qui te fait honte ?  On en a tous une, tu peux me le dire, je ne le répèterai à personne …  ( moi, c’est Si je m’en sors de Julie Zenatti …Eh oui, j’adore cette chanson …rires … ).

QLDSV : Ça, ça va faire plaisir à Julie Zenatti ;) !! Non non j’ai honte de rien, j’ arrive toujours à trouver un truc intéressant dans une musique je crois et je ne suis pas sectaire ! Mais ok, je ne sais pas comment « Man down » de Rihanna a atterri dans mon ipod, mais j’adore cette chanson et l’arrangement ! »


LCDP : Rihanna « Man down », … je l’ai aussi (rires…). Es-tu Parisien ? Quel est ton endroit préféré dans Paris ? Qu’est-ce que tu aimes le plus dans Paris ? 

QLDSV : « Non je suis Montpelliérain, enfin j’y habite depuis plus de 10 ans. Ce que j’aime le plus dans Paris, c’est de ne pas y habiter ! Eheh, bon, humour à part, je prends que le positif de Paris quand j’y suis, comme je n’y habite pas. Mais ce que j’adore par dessus tout, c’est le vélib. Je ne prends quasi pas le métro quand je suis à Paris, le vélib à Paris, le mois d’Août, c’est le « must » ! »

LCDP :  Une question pour me faire plaisir, quelle est ta définition d’une chipie ? 

QLDSV : « Le truc qui me vient à l’esprit en premier, c’est le mot « coquine »… Une fille coquine, débordante d’énergie, mais on ne sait pas si elle est gentille. En tous cas, une nana pleine d’énergie. »

LCDP : Coquine !!! Pourquoi pas … (rires…). Donc l’album sort le 23 avril, sans reprise, sans traduction et sans ukulélé… tu as vu, j’ai bien retenu, … la vidéo buzz a fait son effet ! Est- ce que l’on pourra découvrir l’album prochainement sur une scène parisienne ?

QLDSV : « Toi, t’es bien renseignée ! On sera au New Morning le 2 Mai pour présenter l’album à Paris ! Et t’as une place de coté ;) »

LCDP :  Merci beaucoup Balkan, je serai au premier rang … !

Bonus : J’ai eu la chance de voir le groupe sur scène, lors d’une première partie parisienne au Trianon il y a déjà un an…  Les voici en live dans une cover du titre de Lio « Les blondes ne comptent pas pour des prunes ». C’est cadeau…

Vous aimez ? Vous pouvez partagez :

Tags: , , , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quand La Diva S’en Va déclare sa flamme à David G ! | La Chipie de Paris - 18 mars 2013

    [...] C’est le clip du jour et il signe le retour du groupe montpelliérains « Quand La Diva S’en Va » ! [...]

Laisser un commentaire