Haute Culture : Immersion dans un monde alternatif avec le collectif General Idea !

General Idea… ça vous parle !? Moi, mise à part une photographie , je ne connaissais pas avant  de me rendre au Musée d’Art Moderne.

Il s’agit d’un collectif d’artistes canadiens (Felix Partz, Jorge Zontal et AA Bronson) ! Trois créatifs complètement illuminés à l’initiative d’une oeuvre aux attributs à la fois transgressifs, mordants et parodiques.

La rétrospective composée de plus de 300 oeuvres est aussi originale que complexe, il vous faudra ouvrir votre 3 eme oeil pour décrypter leur monde mi-réel/mi-fiction, avec en toile de fond la vulgarisation de l’art et une tempête de revendications.

Deux heures immergée  entre peintures, installations, sculptures, photographies, vidéos, magazines, programmes TV… et un minimum de concentration pour tenter de capter leur réflexion avant-gardiste . Le parcours de l’exposition est conçu pour vous faciliter la compréhension, …encore heureux car l’exercice est loin d’être facile !

Ce que j’ai vu n’est pas beau,  et encore moins  conventionnel, mais invite  à réfléchir,  une vraie prise de tête !  Ça devient  amusant à partir du moment où la plongée  sans retenue s’opère : immersion totale dans cette sphère parallèle créée de toutes pièces pour palliatif d’une réalité apparemment trop pesante pour ces 3 artistes.

Il y a beaucoup à dire , rien que le nom du collectif General Idea est un lobby à lui tout seul, il remet en question la notion de paternité de l’oeuvre et le mythe de l’artiste.
Leurs travaux abordent des thèmes comme le questionnement de l’image, le mode de diffusion, le rôle et importance des médias, l’identité de la création ou encore le processus artistique… des choses relativement simples non -;) ?!!

Ce qui m’a beaucoup marqué, c’est leur  Miss General Idea, sûrement  parce qu’avant de me rendre à cette expo embarquée par un ami … je m’imaginais trouver un peu de glamour et de couture ! ( Les filles,  au risque de vous décevoir , il n’en est rien ! Un vrai guet-apens pour les accros des nippes). Miss General Idea est en fait un personnage fictif , une muse, un objet, voire un concept … le collectif nous met en plus sur la mauvaise piste en orchestrant un concours de beauté qui n’est en réalité qu’une évocation conceptuelle du processus de création artistique, de la production et présentation d’une oeuvre d’art. Même le soulier au talon vertigineux et aux allures fétichistes est transformé en compas, simple outil de création !!! Vous me suivez toujours…?!

On note aussi des tas d’autres thèmes, une référence complexe à une mythologie très personnelle : Ziggurat (modèle de pyramide mésopotamienne), des cocktails, des blasons, une corne d’abondance, et une référence récurrente au  sida. Au travers  d’Aids ils assimilent le mode de diffusion de l’art à celui d’un virus, ils détournent le célèbre Love de Robert Indiana et déclinent  le concept  en tableau, affiche, papier peint etc…A noter qu’ils ont été les premiers à s’emparer du sida comme d’un motif esthétique , avant que deux d’entre eux Felix et Jorge n’en meurent en 1994.

L’exposition se termine sur un clin d’oeil , l’oeuvre P is for Poodle (The Milk Way front 1984 Miss General Idea Pavillon) :  Une étable de 3 caniches, représentations des 3 artistes,   les yeux vers le ciel  avec de la paille, des tabourets à traire contemplant la voie lactée et la constellation du « Canus Major » !

Une expo remue-méninges. A voir absolument, surtout si l’on ne connaît pas ! Pour reprendre les termes de mon  ami  Xtof,  adepte de métaphore… voilà un joli résumé de « Haute Culture » :

« Elle décape, mais ce n’est pas une spontex.
Elle est plutôt petite mais elle ironise
sans peur de se prendre une baffe.
Elle fait pousser des oreilles de caniches à 3 types
mais ce n’est pas une lotion capillaire aux propriétés étonnantes. »

Shut The Fuck Up – parts I & II

Infos pratiques :
« Haute culture : General Idea »
Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 11, avenue du Président-Wilson, Paris 16e. M° Alma-Marceau. Tél. : 01-53-67-40-00.
Du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures et le jeudi jusqu’à 22 heures. Entrée : 7 €. Jusqu’au 30 avril. Sur le Web : Mam.paris.fr. 

Vous aimez ? Vous pouvez partagez :

Tags: , , , ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire