Blanche-Neige : le conte des frères Grimm revisité !

Cette année mon 1er avril était royal, voir carrément princier ! Se réveiller à 7h45 (un dimanche matin c’est dur), pour me rendre à 9h30 l’avant-première de Blanche Neige au Gaumont Opéra. Je dois avouer que l’idée d’un poisson d’avril derrière l’invitation du club Auféminin.com m’a traversé 5 sec l’idée sur le chemin… Mais rien de tout ça, j’ai même un peu honte d’y avoir songé ;) !

Arrivée sur place, je suis accueillie avec quelques invités triés sur le volet dans un royaume enneigé celui du réalisateur indien Tarsem Singh (Les Immortels) qui a signé ici une version 2012 du conte des frères Grimm « Blanche-Neige » (« Mirror, Mirror » en version originale) ! C’est l’ébullition sur le boulevard des Italiens, la presse est venue accueillir en masse un parterre de people sous la neige artificielle et un beau soleil d’avril.

Devant le press wall, on peut apercevoir Raymond Domenech, Brigitte, Francis Perrin, Lara Fabian, Isabelle Nanty,  Axelle Laffont, … Tous prennent la pose pour cette sortie familiale et dominicale.

L’héroïne du film, la jeune actrice Lily Collins, fille du chanteur Phill Collins, était également là pour cette avant-première parisienne. Elle s’est présentée dans une robe fourreau taille 34  imprimée rétro et moulée sur sa plastique parfaite,… les petites et les grandes filles  étaient en admiration.

Bien qu’elle ait eu peine à rejoindre la salle de projection tant sa robe la serrait, la jeune femme a fait forte impression en s’adressant dans un français impeccable (c’est rare) . Son discours a fait briller les yeux de toutes les petites princesses présentes…et il y en avait beaucoup dans la salle.

Que dire du film ? Le Blanche Neige des frères Grimm a subit un lifting, plus jeune, plus actuel avec un rafraîchissement dans le verbe. L’humour est également présent dans le film, mais pas assez poussé à mon goût . Il y avait pourtant matière avec tous ces personnages haut en couleurs, seul Nathan Lane dans le rôle de Brighton apporte cette dimension …

Le réalisateur a voulu ici mettre en exergue la rivalité entre mère et fille (bien que la reine soit en réalité la belle-mère de Blanche-Neige) … avec un brin (trop léger) d’humour ! Cependant, il arrive parfaitement à rester dans la tendance du fantastique des adaptations de story dites “merveilleuses”, l’esthétique du film est une réussite…

C’est assez amusant de retrouver Julia Roberts dans le rôle de la  méchante reine. Un rôle qui lui va, mais reste inhabituel chez elle,… l’actrice  a déjà pourtant prêté son sourire, à des héroïnes de contes de fées modernes  comme « Pretty Woman » (1990) ou « Erin Brockovich » (2000),  mais la voir dans un conte classique et de surcroît dans le rôle d’une méchante, est un peu surprenant…

Blanche-Neige, elle dans cette nouvelle version n’est plus la femme naïve et innocente ! Elle se bat physiquement et mentalement, … quand je dis elle se bat, ça reste un conte pour enfant avant tout, disons qu’elle se défend, … enfin vous avez compris. Lily Collins du haut de ses 23 ans incarne une jolie Blanche Neige qui aurait malgré son joli minois mérité un passage chez l’esthéticienne pour se faire désépaissir les sourcils. J’ai fait une fixette dessus, je ne voyais plus que ça ;) .

Je vous conseille de rester jusqu’au générique de fin, … le réalisateur étant indien, il n’a pas pu s’empêcher de mettre une touche de Bollywood dans ce joyeux conte !

Le film sort en salle le 11 avril .

Synopsis : Lorsque son père, le Roi, meurt, Blanche Neige est en danger. Sa belle-mère, cruelle et avide de pouvoir, l’évince pour s’emparer du trône. Quand la jeune femme attire malgré tout l’attention d’un Prince aussi puissant que séduisant, l’horrible marâtre ne lui laisse aucune chance et la bannit. Blanche Neige se réfugie alors dans la forêt… Recueillie par une bande de nains hors-la-loi au grand cœur, Blanche Neige va trouver la force de sauver son royaume des griffes de la méchante Reine. Avec l’aide de ses nouveaux amis, elle est décidée à passer à l’action pour reconquérir sa place et le cœur du Prince…

 

* Une autre adaptation sera en salle le 13 juin prochain , Blanche-Neige et le chasseur du réalisateur Rupert Sanders .

Vous aimez ? Vous pouvez partagez :

Tags: , , , ,

Une réponse à “Blanche-Neige : le conte des frères Grimm revisité !”

  1. céline 5 avril 2012 à 15 h 19 min #

    Est-ce que tu vas faire gagner des places comme pour Marylin ?

Laisser un commentaire