Coup de coeur : Robert Francis, Strangers in the First Place !

Son troisième album Strangers in the first place est sorti ce mois-ci ! Et pourtant, mis à part le titre ou plutôt le tube Junebug (2009) je dois avouer être passée à côté de ce jeune californien,… jusque là.

Faut dire qu’on est loin de s’imaginer que derrière un nom comme Robert Francis se cache un jeune artiste talentueux et so glamour. J’ai découvert son 3 eme opus lors d’un concert privé organisé dans les locaux de sa maison de disques EMI début juin.

Strangers in the first place est un album pour les rêveurs, il vous embarque sur les grands chemins ! Soutenu par Eighteen un morceau qui tourne en boucle chez moi, le titre a déjà sa vidéo :

[youtube /WuOTnbXLt9U 600 350]

Vous partirez bien vous aussi faire un road trip avec l’ami Bob , .. hein 😉 !

Que vous dire sur l’album ?

Eh bien, que le disque pop guitare-voix est fait pour la scène : des mélodies simples et efficaces dans la même lignée que Junebug. Une ambiance envoûtante, entraînante vacillant entre pop et folk. Robert Francis, c’est aussi une sublime voix, douce et à la fois puissante. Bob joue avec elle, il nous susurre des mots tendres sur Some Things Never Change et ne se prive pas d’envolées avec Perfectly Yours.

 [youtube /sBU0h02gl6k 600 350]

L’album mérite d’être longuement écouté, l’artiste a pris le temps de fouiller, explorer, pour approfondir son univers et nous proposer des arrangements impeccables ! Comment ne pas être séduite dès la première écoute de Heroin Lovers ?!  … à mon avis le prochain single de l’album …

Rien que pour le plaisir des yeux et des oreilles … acoustic version of Eighteen :

 [youtube /aWnwzh-Ghug 600 350]

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *