Mission Florimont : La folie comme meilleur antidote à la morosité !

1534. Le roi de France est acculé de toutes parts. Son ultime espoir : Florimont de la Courneuve, le meilleur de ses agents… enfin de ceux qui lui restent… enfin, le seul qui lui reste. Objectif : Constantinople. Ses adversaires : des mercenaires plus terrifiants que des compagnies d’assurances, des traîtres Espagnols qui sentent les tapas à plein nez et même une femme au bonnet M. Florimont réussira-t-il sa mission au péril de la vie des autres ?

Un picth qui cache une Nomination,  celle de la  « Meilleure pièce comique aux Molières 2010 ».

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *