EXPO : Etrusques au musée Maillol !

« Etranges étrusques », devaient se dire les Grecs, choqués. De quoi ? De voir les femmes de l’Etrurie avoir leurs propres biens, être au banquet parmi les hommes et prendre amant.

– Qui étaient les Etrusques ? – Un peuple méditerranéen très ancien ? – Bravo !   C’est la Toscane du 9ème siècle avant JC qui les a vus s’épanouir, développer leurs échanges avec les Grecs, structurer leur société et sophistiquer leurs rites funéraires.

urne-dite-du-bottarone

Visiter l’exposition Etrusques montée au musée Maillol, c’est accéder à la perception du mode de vie d’une civilisation encore mystérieuse. Objets de fantasmes chez de nombreux collectionneurs, il faut en effet attendre le milieu du XXème siècle pour que les découvertes archéologiques soient étudiées dans une perspective scientifique. Leurs objets et monuments funéraires furent une mine d’information. Les urnes dans lesquelles ils déposaient les cendres des défunts reproduisaient leur habitat ; les fresques peintes dans les tombeaux richement meublés représentaient la vie de l’élite. On y découvre un art de vivre joyeux, où tout se faisait en musique, où l’on aimait pratiquer le sport (nu), se faire belle (au point d’avoir des rangements à onguents de la taille d’un chaudron), manger, puis boire. Le jus de raisin fermenté, coupé à l’eau, mélangé avec des aromates et du fromage râpé, devait faciliter la communication avec les Dieux. En fait, après avoir bu, les choses prenaient souvent une tournure plus incarnée, pour ne pas dire charnelle, comme l’art étrusque l’explicite très bien. 

tombe-du-navire

Dans cette société féodale, les classes laborieuses réussirent à s’enrichir grâce à l’artisanat (boucles d’oreilles et fermoir sculpté à ne pas manquer !), ce qui provoqua des tensions avec l’aristocratie au début du Vème siècle avant JC. Mais c’est de Rome que vint progressivement le déclin. En 264 avant JC, Volsinii, la dernière ville libre tomba aux mains des Romains, et les Etrusques se fondirent dans le reste de la population.

fragment-de-coupe-attique-a-figures-rouges

Aujourd’hui, on peut encore penser à cette civilisation devant une œuvre de Giacometti (fortement inspiré par leurs sculptures filiformes) ou sur un plateau de cinéma : la petite chaise en x sur laquelle réalisateur et acteurs s’assoient… elle vient des Etrusques.

Etrusques- Un hymne à la vie
Jusqu’au 9 février
Musée Maillol – 61 rue de Grenelle- 75007 Paris
13 euros l’entrée
 
Nouveauté : nocturnes lundi et vendredi (également pour le restaurant La Cortigiana au niveau -1)
 
Ecrit par Delphine Labbaye

 PHOTOS : Metronews

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *