Doris Darling : vous adorerez la détester !

Ne l’appelez pas Darling !

Quand la quinquagénaire Doris Wallis plante ses talons aiguilles dans l’orgueil de comédiens en vue, elle le fait à la manière d’une héroïne de Absolutly Fabulous, toutes jambes dehors, la face poudrée de coke, une bouteille de champagne brandie comme le spectre de sa condition de journaliste.

La méchanceté de sa plume n’a d’égale que son intelligence, pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques. Sur son champ de guerre, il y a un bourgeois de province, une comédienne rondouillette, un enfant-star, une assistante obséquieuse, un pseudo-producteur véreux… Et elle met à plat, crinière rousse au vent, parcourant la scène comme un motard prenant la route. Jusqu’au jour où…

Doris Darling, montée au théâtre du Petit St-Martin, est une pièce réjouissante, peuplée d’anti-héros déjantés, mise en scène dans une loufoquerie élégante. On appréciera (entre autres) les profonds poufs blancs, l’escalier en forme de chaussure et le jeu d’images habilement projetées sur les murs du décor triangulaire.  Doris Darling est également une pièce « mode »  avec ses chaussures très compensées, ses lunettes improbables, son manteau de fourrure… et j’en passe…

On nous y parle de célébrité, de méfiance, d’irrespect et de vengeance. On aime Marianne Sergent et toute la bande d’acteurs qui l’accompagne (Amélie Etasse, Yannick Laurent, Eric Prat et Thierry Lopez) et nous surprennent au fil des scènes.

Bref, une pièce drôle et mordante, terriblement bien écrite par l’anglais Ben Elton, traduite, adaptée et mise en scène par Marianne Groves. Et tant pis si je n’égratigne pas ici la méchante Doris qui le mériterait bien !

Doris Darling
Théâtre du Petit St-Martin- 17 rue René Boulanger- 75010 Paris
Plein tarif : 35 euros. Réservation www.doris-darling.com
 
                                                                                                 Par Delphine Labbaye,
 
 


DORIS DARLING | Bande-annonce [2012] par petitstmartin

Suivre:

1 Commentaire

  1. Bouchra abane
    15 octobre 2012 / 10 h 32 min

    C’est WALLIS ! Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *