Black Swan : Une étoile est née !

Presque deux mois que je l’attendais, après avoir découvert la bande annonce qui m’avait mise l’eau à la bouche, et comme toujours la crainte d’être déçue à force d’avoir patienté aussi longtemps. Et alors me direz-vous ?

« Black Swan » est avant tout LE film qui fait accéder la délicate Natalie Portman au rang de star et nous la révèle comme une très grande actrice. Même si on avait déjà pu voir son talent dans ses films précédents, le rôle de Nina est définitivement celui qui la propulse dans l’autre sphère : celle des étoiles du 7ème art touchées par la grâce. Sa composition est tout simplement sublime, elle fait totalement corps avec son personnage (c’est peu de le dire, on devine très bien l’entraînement de dingue qu’elle a dû subir) et nous renvoie toutes ses émotions avec fièvre, force et abandon. Elle vient de remporter le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique, on lui souhaite désormais l’Oscar !

Si « Black Swan » tourne autour du thème de la schizophrénie avec ses jeux de miroirs, sa dualité, son dédoublement de personnalité, c’est avant tout un film sur le dépassement de soi et la quête de perfection, jusqu’à la folie. Ou comment l’artiste doit se tuer lui-même pour mieux se réinventer et parvenir au sublime.

La mise en scène de Darren Aronofsky nous fait plonger dans la souffrance de Nina, on en vient à ressentir sa douleur physique, jusqu’à l’angoisse, que renforce comme toujours son utilisation brillante de la musique. La scène finale est l’apothéose aussi bien visuelle, sonore que théâtrale de ce ballet névrotique, l’intensité du jeu de Natalie Portman mêlée à la partition de Tchaïkovski opèrent comme un électrochoc dont on met longtemps à se sortir.

En bref n’hésitez pas, moi qui n’était pas du tout fana de danse classique et de ballet, cela m’a même donné envie d’aller voir une prochaine représentation du « Lac des Cygnes » !

La Bande Annonce :

Date de sortie cinéma : 9 février 2011

Réalisé par Darren Aronofsky
Avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel, plus
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Long-métrage américain . Genre : Drame , Thriller , Fantastique
Durée : 01h43min Année de production : 2010
Distributeur : Twentieth Century Fox France

Synopsis : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily…
Suivre:

3 Commentaires

  1. Amande
    20 février 2011 / 0 h 29 min

    Une très belle chronique, je ne peux qu’approuver !!

  2. i
    25 février 2011 / 19 h 19 min

    beau film mais addition habituelle

    travaille + sexe + folie = réussite
    c’est du déjà vu

  3. 21 juin 2011 / 15 h 25 min

    orange

    bon…là encore je suis moyennement d’accord, mais moyennement donc je me rattrape.

    NON,NON, et NON pour ton affirmation  » Black Swan est avant tout LE film qui fait accéder la délicate Natalie Portman au rang de star ».
    Ce film lui permet juste d’arriver au rang de ce que j’appelle « star intellectualisée ».
    Natalie est devenue star le jour de la sortie du premier volet Star Wars où là elle a assuré une carrière pour le reste de toute sa vie (et bravo à Besson de lui avoir ouvert la première porte). Cher reine Padmé…
    Pour le reste, j’ai moyennement plongé dans le film à cause de la femme-enfant qu’elle joue. Pourtant je suis assez fan de natalie portman, mais depuis qu’elle a joué « The Other Boleyn Girl », elle ne peut plus se permettre de retomber dans un rôle pré-pubert. C’est comme si Sophie marceau faisait la boum 3…
    Enfin bon, puisque cela t’a donné envie de voir une autre version du lac des cygnes, tu peux toujours cliquer là si tu as 30secondes d’inexploration à dépenser:
    http://vimeo.com/19142310

    🙂

    jaune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *